Auteur : xgalaup

Conservateurs portables…

Lors de son Conseil d’Administration du 30 Mars 2007, l’ENSSIB a décidé le déploiement de 50 ordinateurs portables pour la promotion 17.

L’Ecole a bénéficié pour ce faire de l’aide financière de la Région Rhône-Alpes. Il s’agit du programme INCA (Initiative Campus Actions). Ce prêt est conditionné par le dépôt d’une caution de 1000 Euros. Jacqueline Lavandier a précisé que les machines seraient achetées au dernier trimestre 2007 afin de pouvoir être mises à disposition dès le mois de janvier.

Les collègues Bibliothécaires d’Etat et les Masters ont regretté de ne pas pouvoir profiter eux aussi de ce type de prêt. L’ENSSIB va revoir la question dès que possible.

Voilà qui place l’ENSSIB au même niveau que beaucoup de grandes écoles qui offrent depuis quelques temps de telles facilités à leurs étudiants.

Une bonne nouvelle pour la promo 17! Une!

PS: Daniel, ne te précipite pas pour leur demander d’installer Linux. Quoique…

[Mise à jour: ceci est un poisson d’avril. Mais l’Enssib va proposer très prochainement en prêt 10 ordinateurs portable sur place ou à domicile pour une durée courte.]

L'usager co-créateur des services en bibliothèque publique

Mon mémoire d’étude qui portait sur l’évolution de la place de l’usager en bibliothèque publique est disponible sur des archives ouvertes.

Résumé:

L’enquête nationale du Credoc sur la fréquentation des bibliothèques et diverses enquêtes de terrain montrent une évolution des pratiques des usagers, notamment l’accroissement significatif d’un usage sur place qui se passe des ressources documentaires de la bibliothèque. L’émergence d’un Internet plus participatif dit web 2.0 change aussi les attentes des usagers. Dès lors une des clés de l’élargissement des publics en bibliothèques publiques est la création de services non-documentaires co-créés avec l’usager. Il s’agit de services qui ne sont plus basés sur les ressources documentaires dont l’usager n’est plus seulement consommateur mais il en devient l’acteur principal. Ces changements impliquent d’une part une révolution de l’image et du rôle de la bibliothèque auprès des élus, d’autre part une remise en cause du modèle de bibliothèque et des fonctions exercées par les bibliothécaires.

Vous pouvez le télécharger ici:

http://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_00000428.html

Quelques compléments au résumé pour éviter tout malentendu:

Continue reading “L'usager co-créateur des services en bibliothèque publique”

Table ronde des Entretiens Territoriaux de Strasbourg: plan détaillé

Entre offre privée et offre publique, quel place pour le service public de la culture?
table-ronde organisée par les élèves territoriaux de la promotion Flora Tristan.

Afin d’éviter une suite de présentation, nous avons choisi d’élaborer avec les intervenants un plan détaillé qui permettait à chacun d’intervenir tout au long de la table-ronde. L’INET nous imposait par ailleurs 45 minutes de débats pendant les 2 heures de la table-ronde, nous avons choisis d’ouvrir la discussion à la fin de chaque grande partie. En attendant la mise en ligne sur le site des ETS du compte-rendu au cours du mois de mars 2007, voici le plan détaillé:

Continue reading “Table ronde des Entretiens Territoriaux de Strasbourg: plan détaillé”

Table-ronde aux Entretiens Territoriaux de Strasbourg

Les élèves conservateurs territoriaux ont organisé une table-ronde le mercredi 6 décembre 2006 de 14h à 16h dans le cadre des Entretiens Territoriaux de Strasbourg.

Entre offre privée et offre publique, quelle place pour le service public de la culture?

L’expansion de l’univers numérique s’est traduit dans le domaine culturel par un développement de l’offre privée qui engage le service public de la Culture à réaffirmer ses missions et à redéfinir ses actions.
Après avoir présenté les bouleversements technologiques et institutionnels récents, la table ronde réfléchira aux enjeux politiques de l’offre culturelle tout en traçant des pistes pour l’avenir des services publics de la Culture. Continue reading “Table-ronde aux Entretiens Territoriaux de Strasbourg”

Rêvons un peu…

Un petit moment de rêve futuriste: le portail national des bibliothèques danoises où l’on peut d’une part rechercher toutes les parutions et d’autre part voir ce que possède les bibliothèques. Quand vous êtes inscrits, vous pouvez en plus faire une réservation.
(c’est en anglais)
Et en prime, même si le document n’est pas dans votre bibliothèque habituelle, on vous l’amène ou il peut être livré dans la bibliothèque de votre choix…
Pourquoi est-ce réservé aux seuls inscrits d’ailleurs?

Tout Mulhouse Lit, si… si…

TML2.bmp

Il reste un ou deux irréductibles mais on les a repéré.

C’est le credo de la ville de Mulhouse dans le cadre d’un contrat ville lecture et qui trouve son apogée lors d’un week-end avec une pléthore d’écrivain. La manifestation se déroule dans les beaux espaces de la scène nationale, La Filature. Le thème de l’année: Utopie et mondes imaginaires. L’invité d’honneur est Richard Bohringer (je vendrais des photos dédicacés pour ceux qui sont intéressés). Il y aura aussi pour la fiction ou le récit: Jean Alessandrini, Isabelle Alonso (deuxième vente de photos…), Jean-Paul Carminati, Chahdortt Djavann, Marie-Josèphe Guers et un invité surprise choisi par Bohringer (non, vous ne saurez rien…) ; pour la partie essais autour du thème: Loïc Chalmel, Michel Faucheux et Jean-Clet Martin ; pour la partie jeunesse: Fabrice Colin, Susanne Janssen, Sophie Kniffke, Nathalie Le Gendre, Frédérique Lorient. Ainsi que Philippe Dorin, écrivain de théâtre, fait une mini-résidence.

La manifestation comporte deux volets principaux:

– un volet jeunesse avec de rencontres scolaires: soit à La Filature soit dans les établissements scolaires. Le samedi il y aura aussi des séances de contes ou des animations pour les plus petits dans les boites à histoires.

– un volet adulte avec un café littéraire, un lecture-spectacle de Bohringer, une rencontre avec Chahdortt Djavann et une série de débats autour de thème.

A mon arrivée, les deux collègues chargés de cette action cherchaient à relancer leur groupe de lecteurs à voix haute dans le cadre de cette manifestation. Après réflexion, nous avons convenus de faire une lecture avant-programme le samedi 14 octobre. Une semaine avant la manifestation principale, nous allons présenter les auteurs de fiction adultes et lire des extraits de leur dernier roman. Nous espérons que cela pourra donner envie de venir rencontrer les écrivains le week-end suivant. J’ai donc sélectionné les extraits, organiser cette lecture et accompagné les lecteurs lors des répétitions. Cela prend tournure et j’espère que le public sera au rendez-vous cet après-midi.

site des bibliothèques de Mulhouse 

Mulhouse, ici Mulhouse

Voici mon espace de travail depuis presque trois semaines

intérieur

bureaumulhouse.jpg

bureau de ma voisine et vue extérieure

bureaumulhouse2.jpg

J’ai un peu rangé mais pas trop. Le conservateur qui occupait ce bureau avait en charge le cabinet des estampes. Il en restait quelques unes que j’ai bien sûr mis à la poubelle 🙂 pour faire de la place.

Je suis basé à la Bib. principale du réseau mulhousien (dans beaucoup d’endroit on évite de dire “centrale”, cela doit faire trop stalinien…) qui compte 6 annexe plus un bibliobus qui dessert les écoles mulhousiennes et les communes de l’Agglomération. Pour plus d’infos voir le site (le catalogue est presque en ligne)

J’ai été très vite dans le bain:

– participation aux réunions de direction, d’encadrement (tous les cadres A), les réunions de responsable de bibliothèques

– aide à l’animation (ancien poste oblige…): accompagnement d’un projet de lectures à voix haute en avant première de Tout Mulhouse Lit (sélection d’extraits de livres des auteurs invités, accompagnement des lecteurs bénévoles), mise en place de soirées de lectures avec des comédiens professionnels + formation lecture à voix haute pour le personnel.

– concernant mon mémoire d’étude: évolution des services au public en bibliothèque publique en éliminant la politique documentaire et l’animation. L’idée principale est de réfléchir aux services non-documentaires que propose ou pourrait proposer une bibliothèque publique (je vois d’ici se dresser les cheveux de Medhi). C’est à dire espace de travail, formation, rôle social des bibliothèques, aide aux devoirs, et plus si affinité. Je pense bien sûr rechercher une articulation entre service sur place et à distance (pas forcément en ligne). Je recherche aussi des exemples étrangers. Il est probable que je revienne sur les documents + l’action culturelle à la fin. Si vous avez des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas!

Le sujet proposé tombait à pic pour la BM de Mulhouse qui travaille sur une nouvelle organisation de l’accueil et des espaces. Je participe aux réunions du groupe de travail.Je vais visiter aussi une à une les bibliothèques du réseau.

Je dois aussi travailler sur l’évaluation des périodiques (étendue de l’offre, statistiques de prêt et pratiques de consultation). Cela entre dans le cadre du mémoire.

Lectures d'été

Quelques lectures d’été avant d’être submergé la rentrée littéraire…

Les Trapézistes et le rat d’Alain Fleischer (Seuil): C’est le troisième livre de lui que je lis et A. Fleischer excelle toujours dans la construction narrative de ses romans. Difficile à résumer mais pour faire simple, il s’agit d’un triptyque: dans la première partie un couple en voyage de noces dans une improbable auberge de Transylvanie vit une période orgiaque (attention textes explicites 🙂 ) avec les freaks d’un cirque abandonné (d’où le titre) ; dans la deuxième partie le frère de la mariée raconte l’après-noces où le couple séparé pour des raisons professionnelles s’éloigne inexorablement par peur de ternir la perfection de leur amour ; dans la dernière partie la mariée écrit à son frère une série de lettres pour s’expliquer et comprendre ce qui s’est passé. Le couple n’aura jamais vécu ensemble après leur voyage de noces. A chaque étape, nous sommes obligés de reconsidérer tout ce que nous savons de l’histoire et des personnages.
(Pour plus d’infos sur Alain Fleischer: une petite bio et une interview croisé avec Régis Jauffret sur le site du magazine Lire)

La Cité des jarres d’Arnaldur Indridason (Points): un polar islandais bien dépaysant. Un mort pas très recommandable nous emmène jusqu’aux écueils de la recherche génétique. Filiation, recherche médicale et désespoir ne font pas bon ménage. Cela donne froid dans le dos. Avec le crachin et la brume, il y a une ambiance assez anglo-saxonne.

J’ai été moins convaincu par Le Fugitif de S. Maugham, l’intrigue et style très plats après A. Fleischer.

Et vous quelles sont vos lectures d’été ou du moment?

PS: J’ai aussi beaucoup aimé le film Vol 93 de Paul Greengrass, l’histoire du quatrième avion du 11 sept 2oo1 qui n’est pas arrivé à destination à cause de la rébellion des passagers. Le scénario n’est pas du tout manichéen avec des terroristes pas si surs d’eux et des passagers pas si héros… Nous voyons aussi le désarroi des contrôleurs qui ne savent pas ce qui leur arrive… Pour eux aussi le 11 septembre se passent à la télé. Ils ne savent pas du tout ce que font les avions qu’ils ont perdu…

En revenant de Locquierec…

Ni Séoul, ni la Chine, ni le Maroc, ni le Canada, non juste la Bretagne pour quelques jours de vacances. J’ai vadrouillé sur la cote nord de St Malo aux Abers en passant par la cote de granit rose. A défaut de faire le plein de soleil, j’ai goûté à la gastronomie locale: kouign aman, crêpes et fruits de mer…

La météo bretonne est pleine de surprise: alors que le soleil est censé se lever dans l’après-midi, je pars avec quelques belles illusions pour bronzer sur la plage, les nuages persistes et … me voici en moins d’un quart d’heure en slip de bain dans le brouillard. Merci Météo France! Il a fait ni plus froid… ni plus chaud qu’ailleurs et pas de demi-journées entières de pluie. Il est a souligné que même par temps gris le paysage reste beau!

Aber 1

J’ai particulièrement apprécié la région des abers (au nord de Brest) qui est sauvage et envoûtante. Ce bord de mer est varié avec des plages ainsi que des zones un peu chaotique où se mélangent des îlots, des récifs, la terre et la mer. A marée basse, on peut s’y promener, par exemple près du phare de l’île Vierge au bout de l’Aber Wrac’h. L’expérience est saisissante! Il y règne une atmosphère un peu fantastique…

Aber 2

A noter aussi un chouette festival de spectacles de rue à Morlaix. Après avoir eu du mal à digérer un sabre avec Makadam Kanibal et m’être réjouis du panorama foutraque du 20ème siècle avec Artonik, j’ai bien retenu les conseils du clow Jackie Star pour ne pas rater une intervention en public.

Encore quelques jours de repos en Alsace avant d’attaquer le stage… Cela sera l’occasion de vous faire découvrir une partie de cette région.