La dernière bataille

Cette fois, c’est parti ! Nous sommes actuellement enfermés dans l’un des salles de l’ENSSIB, et nous tentons de nous répartir les postes que l’on nous propose, de manière à ce que tout le monde sorte ce soir à peu près satisfait de son probable futur…

Je ne vous dépeins pas le tableau. Stalingrad, en comparaison, c’était une aimable promenade de santé… Simplement, dans le cas où quelqu’un de l’ONU lit ce blog, un détachement de Casques Bleus serait fort utile. Rapidement 😉

Un point rassurant : lorsque tout sera terminé, Dieu reconnaîtra les siens. Enfin, s’il en reste quelque chose…

PS : plus sérieusement, le moment est relativement rude, mais tout le monde devrait survivre. Heureusement, pour l’heure, aucun chignon n’a été maltraité.

4 thoughts on “La dernière bataille

  1. Daniel, c’est donc ça que tu fais au fond de la salle, tout seul, l’air hilare, pendant que tes petits camarades sont en train de s’étriper sous tes yeux !

  2. Et comme je suis curieuse, comment qu’on fait pour connaître les affectations des z’uns et des z’autres ?
    Nan parce que mine de rien, ça va avoir des conséquences sur les prochaines mutations, voyez-vous… moi j’ai besoin de savoir où il y a de la place 😉
    J’espère qu’il n’y a pas eu trop de sang répandu… dans notre promo (DCB12) c’étaient quelques larmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *