Le futur ? Droit devant…

Dans ce bilet, nous serons loin des bibliothèques. Quoi que…

Suite à une conversation avec DS, MxSZ, SD, JB, qui se gaussaient de moi alors que je parlais d’un futur peut-être pas si lointain dans lequel nous serions littéralement DANS le net, je les/vous invite à lire ceci : il s’agit des vues de Marvin Minsky sur la possibilité technique de copier ce que contient l’esprit d’un être humain sur un disque dur.

Voilà. La vérité scientifique est rétablie, je ne suis pas fou (enfin, pas totalement).
Deux remarques :

1/ Comment seront les OPAC quand nous pourrons entrer directement comme “esprit” dans les catalogues ?

2/ Une fois uploadé dans un disque dur et donc, intégré au net, je me suis demandé ce qui me manquera le plus de ma vie d’avant. Et j’ai trouvé : la caresse du vent sur ma peau.

Ce qui précède devrait suffire à ouvrir le débat (sans corps, est-on encore humain ?).
Mes amitiés à DS, MxSZ, SD, JB 😉

2 thoughts on “Le futur ? Droit devant…

  1. Eh bien R. et moi nous posions la question : à quand les OPAC des bibliothèques enregistrés dans le code génétique de leurs conservateurs? L’ennui serait que les descendants desdits conservateurs hériteraient des données…et s’il est vrai que bibliothécaires et conservateurs de bibliothèques se reproduisent entre eux, il finirait par y avoir des bugs génétiques…Au terme de quelques générations, on n’aurait plus besoin de CCF ou de sudoc… A voir les expériences japonaises d’enregistrement des données dans le code génétique de bactérie (cf. http://www.clubic.com/actualite-70422-bacteries-avenir-stockage.html)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *