Bibliographie mon amour

Après concertation avec Pascal K. et David S. (enfin David ne voulait pas, mais on l’a torturé…), le noyau dur de notre synthèse bibliographique portant sur “les usages de SRU/SRW en bibliothèques” est disponible . Il ne serait pas mal non plus que les autres bibliographies apparaissent ici car :

  1. il s’agit de sujets particulièrement pointus (on reconnaît bien ici la touche du regretté Pierre-Yves Duchemin)
  2. ces dossiers ne sont jusqu’à maintenant pas diffusés
  3. ils ont en tant que synthèse une valeur réelle.
    Voici le modèle de diffusion proposé :

    1. un post résumant/explicitant le sujet et donnant deux ou trois références bibliographiques incontournables pour entrer dans la problématique
    2. un fichier pdf déposé sur le blog ou ailleurs (on fait comme pour les photos) contenant la bibliographie (pour faire le pdf, vous ouvrez votre vilain *.doc au format propriétaire avec OpenOffice, le beau logiciel libre, et vous faites un export vers pdf : OO fait ça parfaitement bien, gratuitement, avec des jolis liens qui fonctionnent et tout et tout)

    Donc, concernant SRU/SRW : SRU et SRW sont deux protocoles libres qui, succédant à Z39.50, en constituent une évolution, et ce vers/à partir des technologies web, via les web services. Développés sous la responsabilité de la Bibliothèque du Congrès, et destinés à faciliter la recherche sur Internet, ils se fondent sur le langage CQL (Common Query Language, standard de syntaxe de requête), qui présente l’avantage d’une (relative) lisibilité. SRU/SRW spécifient tout à la fois la syntaxe des requêtes, et celle des réponses données à ces requêtes. SRU/SRW permettent d’interroger simplement, via le protocole HTTP du web, des bases de données distinctes et jusqu’alors cachées ou plus difficilement accessibles (Z39.50 étant à cet égard d’un abord plus complexe).

    Les points d’entrée sont :

    LIBRARY OF CONGRESS. SRU : Search/Retrieve via URL [en ligne]. 13 février 2004. Disponible sur : http://www.loc.gov/standards/sru/ (consulté le 05 mars 2007)
    LIBRARY OF CONGRESS. SRW : Search/Retrieve Web Service [en ligne]. 13 février 2004. Disponible sur :
    http://www.loc.gov/standards/sru/srw/index.html (consulté le 05 mars 2007)

    Descripteurs : Site dédié aux thésaurus et autres vocabulaires contrôlés pour l’accès à l’information. Accès multisources avec SRU/W [en ligne]. Février 2007. Disponible sur :
    http://dossierdoc.typepad.com/descripteurs/2007/02/le_projet_de_la.html (consulté le 05 mars 2007)

    FIGOBLOG. Web services et bibliothèques [en ligne]. 09 novembre 2005. Disponible sur http://www.figoblog.org/document1057.php (consulté le 15 février 2007)

    et la bibliographie intégrale est, donc, chez PK.
    A vous de jouer, camarades de la DCB15 : faites circuler l’information, postez !

8 thoughts on “Bibliographie mon amour

  1. C’est pas que j’aime pas OpenOffice, mais il y a aussi PDFCreator qui fait très bien des PDF à partir de Word… En attendant que OO soit enfin utilisable de manière décente à l’ENSSIB, ça peut toujours servir…

  2. Tiens, je vais commenter mon propre commentaire, pour éviter toute ambiguïté :
    Quand j’utilise l’adjectif “décent”, je veux dire “correct” (je pense à l’extraction-archivage qui ne fonctionne qu’avec les produits Crosoft – à moins que ça n’ait changé depuis l’année dernière, auquel cas je me fouetterai en public).
    Je ne voulais surtout pas dire qu’il faut se mettre tout nu pour utiliser OO à l’ENSSIB, ou quoi que ce soit d’autre qui puisse choquer la sensibilité de quiconque…

  3. Oui, disons que ça a changé (histoire de te voir te fouetter en public).
    Pour le dernier point, tout le monde sait que, bien que ce ne soit pas nécessaire, tu as tendance à te mettre tout nu pour utiliser tous les logiciels à l’ENSSIB : il suffit de passer dans les salles infos pour voir ça 😉

  4. D’accord avec Raphaëlle: tout ça est bel et bon, et je suis d’accord pour laisser ma synthèse biblio ici si mon groupe est d’accord, mais figurez-vous que non seulement elle n’est pas finie, mais même elle est à peine commencée! Vous êtes un peu stressants là les gars… on va le faire: laissez-nous le temps!

  5. Message perso à Pascal K. et David S.: ça marche ! On a rien fait pour la biblio, mais on a foutu la pression à tout le monde. Diabolique. Maintenant, on peut mettre en vente les bibliographies qui correspondent aux sujets des autres groupes, qu’on a fait faire en Chine ;-)…
    Mais chuuttt..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *