EAD à Richelieu

Voici donc en photo le bureau où j’officie à Richelieu. Ne vous y trompez pas, c’est un extrêment luxueux (d’ailleurs ça ne durera pas car le titulaire dudit bureau revient bientôt), et la vue est magnifique, ce qui est aussi un privilège assez rare. Tout se passe bien ici, surtout que j’ai enfin accès à l’application BnF où l’on peut créer des inventaires XML(EAD), le rêve. Je vous raconterai bientôt les nouvelles aventures du petit encodeur…

Bureau ASP

0 thoughts on “EAD à Richelieu

  1. Je commente avec retard, mais je m’interrogeais sur un point précis. A la BAV on commence les inventaires en XML.EAD mais uniquement pour les documents d’archive (ce qui est donc mon cas: je rentre dans une base de donnée et ils me font la feuille de style pour retransformer mon inventaire en XML-EAD; c’est plus commode pour eux que de me faire saisir directement dans un éditeur type oxygen. Je suis arrivée un peu tôt ils sont en train d’élaborer une base en XML pour l’archivio de la bibliothèque). La base XML des mss en revanche est prête et fonctionne avec une interface très agréable, en gros on ne perturbe pas notre gentil catalogueur avec des balises affreuses, il ne se doute même pas qu’il bosse en XML. Tout ça pour en venir à mon point: la BAV n’a pas voulu avoir recours à la DTD EAD pour traiter les mss considérant qu’elle est destinée uniquement aux documents d’archives. Elle utilise donc la DTD TIME MSS pour ses manuscrits; est-ce aussi le cas de la BN?

  2. Et non, à la BnF, on a choisi l’EAD pour les mss, sans doute parce que c’est la DTD qui avait été choisie pour la rétroconversion catalogue général des mss. Et puis les fonds des mss se rapprochent parfois de certains fonds d’archives. Du coup la BnF a mis en place une application web maison qui permet de gérer les fichiers en XML et les lier à PLEADE (interface provisoire de consultation mais ça va peut-être changer) et la saisie des données se fait via XML Spy : donc si on veut on peut voir les balises ! Mais les balises c’est pas moche, les balises c’est beau ! !

  3. D’ailleurs, à propos de la beauté des balises, qui peut nier l’indéniable majesté de ce chef d’oeuvre de la littérature mondiale, “La Balise en Carton” ?? (cette fois, au niveau professionnel, je suis mort…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *